FESTIVAL INTERNATIONAL DES OASIS DE TOZEUR

SESSION 36

DU 22 AU 27 DECEMBRE 2014


Aftermovie


Déjà trente six ans d'existence !

Le festival s'inscrit dans l'histoire culturelle de la Tunisie depuis 1938 et souffle cette année ses trente six bougies !
Depuis sa naissance, un certain nombre de grands noms de la scène artistique nationale et internationale se sont produits à Tozeur et beaucoup de pays ont participés à cette manifestation :

  • L 'Algérie (troupes musicales, peinture, artisanat, poésie)
  • La Chine (peinture)
  • L' Egypte (troupes musicales, artisanat, poésie)
  • La France (peinture)
  • Le Japon (peinture, artisanat)
  • Le Kazakhstan (troupes musicales, artisanat)
  • La Lybie (troupes musicales, artisanat, poésie)
  • Le Maroc (troupes musicales, artisanat, poésie)
  • La Russie (troupes musicales, peinture, artisanat)
  • La Syrie (troupes musicales, peinture)
  • La Turquie (troupes musicales)
Cinq jours de fête pour le Djérid dans une ville Tozeur embellie

TozeurUne semaine durant, nous allons offrir à nos visiteurs Tunisiens et étrangers, la quintessence de la culture oasienne. Mais pas seulement ça ! Place aux jeunes talents de la movida de la Tunisie nouvelle, aux artistes turcs et maghrébins, invités à se produire cinq soirées durant sur une même grande scène.
Arts de rue, animations, performances, gastronomie et marchés d’artisans du Djérid animeront la ville de Tozeur, sublimée pour l’occasion. Le marché, la gare, l’oasis, la médina accueilleront des événements pour tout les publics, pour le plus grand plaisir des petits et des plus grands.
Enfin, d’autre événements nocturnes permettront aux musiques actuelles et électroniques d’investir des lieux insolites de la région.

Les lieux du festival

festival_placesLe festival se tiendra dans toute la ville de Tozeur :
la place du marché, la maison des jeunes, le kiosque à musique, les rues - couvertes pour l'occasion...
Afin qu'un maximum de visiteurs puissent déambuler et découvrir à leur rythme la perle du Sud Tunisien.
Des lieux privés tels que le parc Chak Wak accueilleront des after plus tard dans la soirées, où les DJs tunisiens et internationaux feront vibrer la jeunesse aux rythmes de la musique électro.


Une grande scène aux standards internationaux

sceneEn plus de l'animation de la ville en journée, la programmation artistique principale sera regroupée en fin d'après-midi sur une grande scène unique aux standards internationaux.
Cette scène, construite pour durer, au coeur de la zone touristique et à la lisière de l'oasis, enrichira les infrastructures de Tozeur et pourra accueillir d'autre événements tout au long de l'année.
Les artistes y seront valorisés et le public sera rassemblé dans de bonnes conditions, afin favoriser une véritable communion musicale.

Une nouvelle équipe

Cette année, un nouveau comité d’organisation pilote le festival, une équipe restreinte, qui passe de quarante à neuf membres, pour une meilleure efficacité et une plus grande réactivité. Les membres du comité sont issus de divers secteurs impliqués dans le développement local.

  • Karim Cheraït (président du comité), Entrepreneur dans le tourisme
  • Kamel El Boubi (secrétaire général), Ministère du tourisme
  • Anwar Chebbi (trésorier), Recette des finances
  • Raoudha Bribech, artiste
  • Mounir El Heni, Gouvernorat de Tozeur
  • Atef Mbarek, UTICA
  • Ammar Chikhi, inspecteur au Ministère de la Jeunesse
  • Maher Rakrouk, développeur en informatique
  • Mohamed Seddiki, directeur régional de l’artisanat
  • Razi Rouissi, Ministère de la Culture

La CDTOS (Chambre de Développement du Tourisme Oasien et Saharien) héberge dans son siège l’ensemble des travaux du comité et met à sa disposition les moyens logistiques nécessaires.

Des professionels associés

Raya Ben Guiza et Gérald Verniers (agence Hapax), s’associent à Kamel Salih, directeur artistique de festivals et acteur culturel international (Fondation Mimetta), pour former une Dream Team embarquée en charge de la programmation, de la réalisation et de la communication du festival.

Après le succès des Dunes Électroniques, de la campagne Save Mos Espa, sans oublier Pop in Djerba, cette équipe, profondément attachée au Djérid et aux problématiques du tourisme dans le Sud Tunisien, accompagne cette trente sixième édition pour valoriser et donner une dimension internationale à la région et plus généralement à la Tunisie.

Une ouverture à l'international

Le changement de vision et la volonté de changement des organisateur ont fédéré un grand nombre de bonnes volontés qui contribueront à la réussite du festival.
En sus des énergies locales : associations, acteurs culturels, bénévoles...Une agence de communication algérienne Bayacom vient prêter main forte à l’agence Hapax pour renforcer le rayonnement du festival chez nos voisins algériens.

Un saut qualitatif

Notre philosophie consiste à mettre en avant notre patrimoine artistique, à l’enrichir par le biais des rencontres et à le faire rayonner dans et hors de nos frontières.

Nos objectifs pour 2014
  • Satisfaire le public local et régional (être populaire sans être populiste).
  • Unifer les gens autour de la Nation et de ses valeurs communes.
  • Valoriser le patrimoine artistique authentique du Djérid.
  • Proposer une programmation basée sur l’ouverture.
  • Améliorer durablement la ville de Tozeur, premier contact avec la région pour la plupart des visiteurs.
  • Promouvoir la destination auprès des visiteurs tunisiens et étrangers grâce au tourisme culturel.
  • Engager des partenariats avec des institutions culturelles et des médias étrangers afin qu’ils deviennent des amis du Djérid et de la Tunisie.
  • Instaurer un calendrier événementiel en cohérence avec les autres manifestations tout au long de l’année.

En bref, effectuer un réel saut qualitatif, dans le respect de nos racines, en étant résolument tournés vers l’avenir et la modernité - ça n’est pas contradictoire.



Bonheur : Oasis Dans le Désert

Normand Rousseau, Romancier Québécois